C'est même pas drôle d'abord |Ft Farhenheit|

Reign Of Wolf

Lorsque l'Homme est déchu, le loup gouverne.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En ce moment ; nous offrons 50 points aux nouveaux inscrits qui décident d'incarner un loup à crinière.
Nous offrons 10 points aux nouveaux inscrits qui décident d'incarner un loup/coyote/loup à crinière errant !
Les alphas et les bétas choisissent eux-mêmes leurs compagnons. Vérifiez les effectifs de chaque meute avant de vous inscrire !
En vous inscrivants et en rejoignant la meute Redwood, vous gagnez vingt points supplémentaires.
Nous recherchons des mâles ! Nous offrons 10 points à ceux qui choisissent d'en incarner !

Partagez|

C'est même pas drôle d'abord |Ft Farhenheit|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Je suis un Lambda chez les Kitmai !
avatar
Je suis un Lambda chez les Kitmai !
Snows
Messages : 67
Date d'inscription : 15/07/2015

Journal du loup
Age: 1 Lunes
Meute: Kitmai
MessageSujet: C'est même pas drôle d'abord |Ft Farhenheit| Mar 1 Sep - 20:52

Le jour s'était levé depuis quelques temps déjà et la journée, bien qu'ensoleillée était, fort heureusement, une journée agréable si bien que la chaleur n'avait pas raison du petit être qui se promenait en ce début d'après-midi sur les terres errantes à la recherche d'un point d'eau près duquel faire une pause. Cette petite tâche sombre qui déambulait lentement deça-delà, c'était l'une des lambda de la meute Kitmai qui était plus que connue pour ses fiers combattants qui ne pouvaient s'empêcher de déborder parfois et avaient régulièrement besoin d'utiliser la force. La meute était loin d'avoir bonne réputation, elle était loin d'être aimée par les autres et la petite noiraude qui se trouvait sur les terres brumeuses aujourd'hui en avait parfaitement conscience. Elle avait fuit les siens l'espace d'un instant, tentant de trouver ici un endroit où elle ne se sentirait pas enchaînée à un destin qui l'avait guetté bien avant sa naissance. Cette petite bête qui se trouvait là répondait au doux nom de Snows et bien qu'elle fut noir comme les ténèbres, il semblait que son prénom soit le plus approprié trouvé par ses parents à sa venue au monde pour la représenter elle. Elle avait un caractère des plus doux et malgré son très jeune âge, elle semblait être une louve très prometteuse.

On lui avait déjà assigné son rôle futur au sein de la meute. Elle serait une Thêta, une espionne au service des loups de la forêt qui voyaient déjà en elle un avenir prometteur pour la meute. Mais elle était bien trop jeune pour comprendre le sens des responsabilités et accepter ces dernières. Elle se fichait de devenir quoique ce soit pourvu qu'on l'autorise à s'amuser un peu avec les autres louveteaux. Le problème, c'était que chez les Kitmai, les louveteaux ne jouaient pas vraiment ; ils s'entraînaient dès leur plus jeune âge à l'art de combattre et surtout de vaincre, ce qui avait fini par lasser la douce qui avait alors commencé à se détourner des siens. Elle rêvait d'indépendance. Elle voulait redevenir le bébé de ses parents lorsqu'ils étaient errants. Car il lui semblait que la vie des loups errants était bien plus belle et plus joyeuse que celle des loups en meutes. Mais elle n'avait que les Kitmai pour comparaison et elle espérait secrètement se tromper dans son opinion.

Elle leva les yeux et au loin, elle reconnu le lac aux castors. Il y avait beaucoup d'animaux autour de ce dernier et comme elle ne voulait courir aucun risque, elle préféra s'en éloigner. On lui avait dit qu'il y avait un ruisseau quelque part aux environ et elle serait sans doute moins embêtée en allant se rafraichir là-bas. En trottinant, elle avança donc, laissant le soleil venir caresser doucement son pelage et le chauffer. D'un bond et sans réfléchir, elle s'élança, sautillant, courant, s'enfonçant dans l'herbe, la gueule entrouverte comme elle avait vu de vieux loups le faire. L'air s'engouffra, l'air la chatouilla. Elle aimait la sensation de liberté que sa course lui procurait et avait l'impression qu'elle était dans son élément ainsi. C'était assez agréable et elle ne s'arrêta que bien plus tard, fatiguée par sa folie. Elle s'arrêta au pied de ce qu'elle croyait être le ruisseau avant d'afficher une mine déconfite. Nous étions en été, le ruisseau était sec. Agacée, elle s'assit brusquement sur son postérieur en jappant avant de se mettre à bouder comme elle savait si bien le faire ;

" C'est même pas drôle d'abord ! "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libre de vie, libre de sang !
avatar
Libre de vie, libre de sang !
Farhenheit
Messages : 23
Date d'inscription : 17/08/2015

Journal du loup
Age: 2 lunes.
Meute: Solitaire.
MessageSujet: Re: C'est même pas drôle d'abord |Ft Farhenheit| Mar 1 Sep - 23:46

Le soleil avait commencé son ascension dans le ciel qui, pour le moment, semblait se parer de son plus beau bleu. Je sentais ses rayons chatoyants couvrir mon dos de douces caresses. Allongé dans l'herbe, il m'arrivait régulièrement de penser que cette douceur, je pouvais la comparer à celle d'une mère, comme si l'astre veillait sur moi, et se relayait pas sa némésis, la lune qui fascinait tant de mes semblables. Souvent le soir, j'écoutais les longs chants, les déclarations d'amour, les démonstrations de force, les mises en garde. Le chant était devenu au fil des siècles une façon pour les loups de se communiquer des nouvelles, disait grand-mère. En tout cas, je m'étais toujours dit que lorsque je serai plus grand, je pourrai chanter ma liberté.

J'étais sur le point de m'endormir, mais un insecte vola trop près de mon oreille et me fit me redresser en sursaut, comme si un danger était sur le point de se profiler. Léchant mes babines, je me redressais mollement en position assise, mes pattes postérieures encore à moitié allongées. Les yeux mi-clos, je laissais mes pupilles sensibles s'adapter à la lumière. Je secouais la tête quand l'insecte me frôla de nouveau, provocateur. Et me voilà tout éveillé ! C'était ça la magie de l'enfance : on passait d'un état à un autre en toute insouciance. Je me mis à pourchasser l'intrus, essayant d'appliquer et d'inventer des techniques de chasse complètement absurde. Un jour, je serai le meilleur des chasseurs que ces terres aient portées ! On me louera dans chaque meute comme étant le plus endurant et le plus courageux ! Que de douces pensées pour le si jeune louveteau que j'étais pour le moment.

SNOWS ; « C'est même pas drôle d'abord ! » Lança une voix de derrière un buisson.

Je stoppais net, oubliant l'espèce de libellule que j'étais en train de pourchasser. De toute façon, quel bien maigre repas ! Ce n'était pas cette infime petite chose qui allait repulper un tant soit peu mon corps faiblard.

FARHENHEIT ; « C'est quoi qui n'est pas drôle ? » Lançais-je innocemment, en espérant que la voix ne parlait pas de moi. Je demeurais debout devant ce buissons qui me paraissait trop grand, la queue et la tête levée, attendant de voir ce qui allait apparaître, ou d'entendre ce que cette voix allait me répondre. Je ne la reconnaissais pas.

_________________
Ne promets pas lorsque tu es heureux,
Ne réponds pas lorsque tu es en colère,
Ne décide pas lorsque tu es triste.

F A R H E N H E I T
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

C'est même pas drôle d'abord |Ft Farhenheit|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign Of Wolf :: Terres Errantes :: Les terres brumeuses :: Le ruisseau sans fin-